Jade guillen

Coach et fondatrice de Ambitieuse.co

Jade Guillen est une entrepreneure et la fondatrice du site Ambitieuse.co

Son programme phare “Ambition & Liberté” a permis de former un grand nombre de femmes à créer leur entreprise et devenir indépendante financièrement.

L’histoire de Jade Guillen

Je m’appelle Jade Guillen et j’aimerais partager avec vous une partie de mon histoire.

J’ai grandi en Île de France, dans une famille modeste, à priori, j’avais tout pour être heureuse : un toit au-dessus de la tête, une famille, la chance d’aller à l’école… En grandissant, j’ai subi le harcèlement scolaire du CP au CM2. J’ai appris à marcher vite en rentrant chez moi, pour éviter de recevoir des coups ou me faire cracher dessus. Je ne savais pas pourquoi j’allais en cours, si ce n’est que parce que c’était obligatoire et qu’il fallait bien que je choisisse un métier.

À mes 17 ans, j’ai fait un décrochage scolaire et je suis devenue une honte pour mes proches. Je me suis mariée et à 18 ans, j’ai donné naissance à mon enfant.

Et c’est en la mettant au monde que ma vision de la vie a prit un autre sens. Je voulais qu’elle soit une femme forte, indépendante et surtout, épanouie. C’est à ce moment précis que j’ai réalisé que je n’étais pas un modèle de réussite pour ma fille.

Mais tout allait très vite changer…

Le déclic

Un matin, alors que je venais de me lever, j’ai regardé ma fille jouer puis, je me suis regardé dans le miroir, et là, cela a été un éléctrochoc.

J’avais 21 ans, mais j’en faisais 10 de plus. Ma peau était terne, mes yeux fatigués… J’avais un visage qui définissait parfaitement l’état dans lequel je me trouvais : en dépression.

En quelques instants, j’ai été exposé à une vérité insoutenable : j’étais une ratée. Et si je continuais ainsi, ma fille allait reproduire les mêmes erreurs que moi. Ce qui est dingue, c’est que je n’avais jamais pris conscience de ces choses-là. C’est alors que j’ai ouvert un livre (Miracle Morning de Hal Elrod) que l’on m’avait offert plusieurs mois avant. Plus je lisais, plus je prenais conscience que je pouvais avoir une toute autre vie. Je me mettais alors à imaginer de grandes choses, moi, qui n’avait jamais eu de rêves ni d’ambition.

Jusqu’à présent, je m’estimais simplement chanceuse d’être en vie. J’avais un toit au-dessus de la tête, un mari, un enfant, un chien, un chat… et je pensais avoir réussi.

Pour moi, c’était ça “être heureux”.

Et voilà que je tombe sur un livre qui m’explique que je peux réaliser tous mes rêves d’enfant, avoir un métier en alignement avec mes valeurs, vivre tout en voyageant…

J’ai commencé à me replonger dans le monde qui m’intéressait tant il y a quelques années : l’entrepreneuriat. Je voyais des gens qui disaient travailler d’Internet tout en profitant de leur famille. Et qui gagnaient énormément d’argent.

C’est en rentrant dans ce monde totalement inconnu que je me suis rendu compte de quelque chose.

Mon fil d’actualité Facebook était de plus en plus positif. Je voyais des gens souriant, qui avaient l’air d’être totalement épanouie. Des gens qui s’interdisaient de dire des choses négatives ou même de penser négatif.

Au départ, je me suis demandé si je n’étais pas tombé dans un monde de bisounours. Mais avec le temps, je me suis rendu compte que ces gens avaient raison. Je passais mon temps à vivre dans la peur, l’angoisse et je me focalisais sur des choses négatives.

Je me suis rendu compte que les entrepreneurs avaient un état d’esprit totalement opposé au mien.

Ces gens avaient des objectifs personnels et professionnels. Ils étaient constamment dans l’action. Ils se répétaient des phrases positives. Ils se levaient tôt pour prendre du temps pour eux !

À partir du moment où j’ai découvert ce monde, je ne pouvais plus accepter de rester dans une telle situation. Je savais que tout était possible et que je pouvais réaliser de grandes choses. Je ne voulais plus m’inquiéter de mes dépenses. Je voulais être LIBRE.

À l’époque, je ne savais même pas ce qu’était la “liberté financière”, ni même ce qu’était vraiment l’entrepreneuriat.

Et au fil de mes recherches, ce mode de vie est devenu une évidence pour moi.

Si jamais vous échouez

Comme je le répète très souvent, il n’y a qu’un pré-requis pour réussir dans le monde de l’entrepreneuriat : la niaque.

Quand je veux quelque chose, je fais tout pour l’obtenir.

À partir du moment où j’ai décidé de me lancer, j’ai créé mon site et j’ai commencé à me former.

À partir du moment où j’ai décidé de me lancer, j’ai créé mon site et j’ai commencé à me former.

Ça a été mon premier échec.

J’ai donc changé de domaine pour aller vers quelque chose qui me parlait plus : l’éducation des enfants. J’avais comme objectif d’accompagner les parents à une éducation plus consciente, plus bienveillante.

Cette fois-ci, j’ai encore échoué.

Retour à zéro.

À ce moment précis, j’ai vraiment pensé à abandonner.

Et puis une idée a fait son chemin dans ma tête, tout doucement… Plus j’en apprenais sur le développement personnel, plus j’avais envie d’en apprendre, mais surtout, je voulais aider les femmes qui étaient passées par la même détresse psychologique que moi.

C’est là qu’est née ma 3e idée.

J’accompagnais les femmes épuisées mentalement à reprendre le contrôle sur leur quotidien et sur elles-mêmes.

En lisant mon histoire, vous pourriez penser que j’attendais juste un coup de chance. Que j’avais beaucoup d’idées et que j’attendais que les résultats viennent tout seuls.

Mais ce n’est pas comme ça que ça s’est passé. Entre temps, j’ai commencé à me former en web-marketing. Que ce soit via des accompagnements ou des formations en ligne.

Quand je me suis lancé dans le Marketing de Réseaux, je n’avais aucune stratégie.
Pour l’éducation des enfants, je ne savais pas comment m’adresser à ma cible. Je n’avais aucune connaissance client. Ma cible était beaucoup trop large.

Quand j’ai décidé d’accompagner les femmes, je me suis focalisée sur une seule cible. Mes programmes étaient réservés aux femmes épuisées mentalement.

Je savais à qui je m’adressais, de ce fait, j’avais une communication bien plus efficace.

Mais la connaissance client et la communication n’ont pas été les seules choses que j’ai changées.

Avant, je ne savais pas réellement ce que les parents voulaient. Je parlais de l’éducation alors que ce n’était pas le véritable problème. Le problème ne venait pas des enfants, mais directement des parents.

Quand j’ai lancé mon premier programme dédié aux femmes, j’ai fait une véritable étude de marché et je me suis assuré que mon offre allait répondre à un problème spécifique.

À partir du moment où j’ai proposé mon offre, j’ai eu des clientes.

Le second déclic

J’étais donc dans ce que l’on appelle en marketing “un océan bleu”. Je n’avais pas beaucoup de concurrence et énormément de demandes. Pourtant, avec le temps, j’ai fini par ressentir une certaine lassitude. J’avais envie d’aller encore plus loin, de régler des problèmes encore plus douloureux. C’est alors que plusieurs entrepreneures se sont dirigées vers moi pour les accompagner à travailler sur plusieurs axes : les croyances profondément ancrées en elles qui les empêchaient de devenir la référence dans leur domaine et le développement de leur business.

Il est vrai que lorsque j’ai commencé ma 3e entreprise, j’ai acquis énormément de connaissance en marketing. Et il y avait de plus en plus de demande.

Lorsque j’ai commencé à proposer mes services, j’ai été surprise par le nombre de personnes qui souhaitaient que je les accompagne à faire ce que j’avais fait par le passé : créer et développer un business qui les mènera à la liberté financière.

Avec ma troisième entreprise, je générais déjà un certain salaire, et j’étais déjà libre financièrement. Mais en me lançant dans cette nouvelle activité (création et développement de business), j’ai vu mes revenus considérablement augmenter.

J’ai sans cesse investi pour me former et me spécialiser. Je me suis rendu compte à quel point, la plupart des coachs/consultants avaient du mal à attirer des clients.

Et un jour, j’ai découvert “le secret” du succès.

J’ai appris que pour voir les clients affluer, il fallait arrêter de vouloir sauver tout le monde et se spécialiser. Connaître sa “cible” sur le bout des doigts, ses douleurs, ses véritables désirs et surtout : les accompagner à la résolution de leurs problèmes et leur apporter encore plus.

En découvrant tout ça, je savais instinctivement que j’avais touché quelque chose que beaucoup ignoraient.

C’est à ce moment que j’ai décidé de fermer mon entreprise d’accompagnement des femmes en burn-out afin de me consacrer à ce qui m’animait le plus : accompagner les femmes à créer et développer leur entreprise.

Accompagnement & Coaching

Tout a été très vite. Chaque jour, des personnes venaient à moi avec un seul objectif : se former et se lancer.

Je me sentais confiante et je pouvais même me permettre de choisir les meilleurs clients : ceux à qui j’étais sûre de donner les meilleurs résultats. Mais ceux qui étaient également prêts à investir dans mes programmes : en terme de temps, d’efforts et d’argent.

Plus j’avançais, plus je me rendais compte du nerf de la guerre pour la plupart des coachs/consultants : acquérir des clients.
Maintenant que je savais exactement comment se spécialiser, identifier sa cible, communiquer et vendre, mes clientes avaient également de magnifiques résultats.

Dans les grandes lignes, j’enseignais aux coachs/consultants à devenir de bons accompagnants, à créer leur business et se développer.

Plus le temps passait, plus je savais que je pouvais aller encore plus loin dans mes accompagnements et donner encore plus de résultats.

C’est alors que j’ai commencé à travailler sur un programme que n’importe qui pourrait suivre afin de créer son entreprise en un temps record.

Le programme d’accompagnement “Ambition & Liberté”

Des centaines de coachs proposent leurs programmes d’accompagnement, mais la problématique est constamment la même : ils ne donnent qu’une partie de la stratégie. Certains feront en sorte de couper leur programme complet en plusieurs parties, afin de toujours revendre un programme aux mêmes clients. Sans pour autant leur apporter de grands résultats.

Ce n’est pas comme ça que j’avais envie de procéder.

Je veux simplement apporter une véritable transformation aux personnes qui en ont besoin, et ceci en une seule fois, sans qu’ils aient besoin de constamment consommer chez moi pour pouvoir avancer et se sentir légitime.

Je voulais donner un maximum de valeur et être reconnu pour ça.

Et c’est dans cette optique que j’ai créé “Ambition & Liberté”.

Quand j’ai lancé Ambitieuse.co, je savais que ce que j’avais créé était spécial. Que le fait d’allier mental et marketing allait donner des résultats époustouflant.

Et je ne me suis pas trompée. En à peine quelques mois, cet accompagnement à permis à un grand nombre de personnes de lancer leur activité de coachs/consultants et de devenir libre financièrement. Certains ont quittés leur travail et n’ont plus besoin de s’inquiéter pour leurs finances.

Si vous souhaitez en savoir plus sur “Ambition & Liberté”, rendez-vous par ici.

Passez au niveau supérieur

Rien ne me satisfais plus que de voir les gens entamer un changement et changer de vie. Rien n’est figé et nous pouvons tous obtenir ce dont nous rêvons. Vous pouvez avoir la vie de vos rêves, à condition de vous en donner les moyens.

Mes clients sont devenus de grands amis et leur réussite est encore plus importante pour moi que la mienne. Quand je vois quelqu’un vivre de son activité et signer de nouveaux contrats, je suis tellement émue. Il m’arrive même de pleurer de gratitude.

Ce qui à la base était un malheureux problème est devenu une véritable cause. Le changement est en marche, et j’aimerais que vous soyez parmi nous.